Rechercher

Sur la stigmatisation des femmes musulmanes et de l’islam ou comment surfer sur des peurs ?


A l’heure où les polémiques concernant le voile des femmes musulmanes grondent [à nouveau] en France, j’ai décidé de faire un billet sur les représentations de la société et des personnalités publiques sur : l’islam, les femmes musulmanes et le voile ainsi que des représentations de ces dernières concernant ces mêmes sujets. Résidente en France, ces sujets seront abordés sous le prisme de l'Europe et plus particulièrement de la France.


Il faut dire que cette volonté part d’un constat consternant de stigmatisation, de préjugés autoritaires, machistes et infantilisants et de racisme/islamophobie qui accompagnent les opinions dites majoritaires qui s’expriment dans nos médias sur ces sujets :


Les femmes sont-elles réellement démunies de raison et/ou sont sous le joug de personnes autoritaires qui les empêcheraient de pouvoir s’émanciper et décider de comment se vêtir ?

Tout d'abord voici, quelques témoignages de femmes musulmanes concernées par ce problème :



Il faut rappeler que le voile n’est pas une particularité des femmes musulmanes. En effet, ce vêtement revêt différentes significations ésotériques pour différentes religions et spiritualités. C’est ainsi que chez certains Musulmans, le voile est de mise chez les hommes. Il en est de même chez les sikhs, chez certains chrétiens et chez les sœurs catholiques en particulier […]. De plus, on trouve la mention du voile aussi bien dans les sources bibliques que dans le Coran.


Il n’existe donc pas qu’un voile mais des voiles, et, lorsque qu’on prend en compte l’aspect culturel cette règle n’y déroge pas chez les Musulmans. En effet, le niqab du moyen orient, le tchador iranien, la burqa afghane ou encore le hijab sont différents dans leur forme et dans leurs fonctions semble t-il ! Un sondage récent réalisé en Tunisie atteste d’ailleurs que les Tunisiens se prononcent majoritairement contre le niqab et le qamis là-bas. Plus d'informations à ce sujet ICI.


En tant que musulmane africaine et ayant été élevée dans une famille musulmane en Afrique, si je pars de mon expérience, je constate que la proportion des femmes portant un voile contre leur gré représente une goutte d’eau dans un océan eut égard au nombre incalculable de femmes voilées.

ATTENTION je ne dis pas que cela n’existe pas mais je dis que cela est extrêmement minoritaire.


A ce sujet, se pose aussi la question de la société de domination patriarcale qui fait que certaines femmes doivent adopter des comportement qu’elles n’auraient sans doute pas adoptés si elle n’étaient pas sous la pression de leur entourage masculin notamment ou de la désirabilité sociale.


A ce stade il est important de préciser que ces comportements sociaux qui sont l’exception lorsque l’on regarde les plus 1.3 milliards de Musulmans dans le monde (statistiques de 2013) sont malheureusement ceux qui sont souvent instrumentalisés par les politiques et les médias qui surfent sur la vague de la peur de la « ménagère de 50 ans ». Cela malheureusement trop souvent à des fins pécuniaires et?ou purement personnelles et/ou pour des questions de pouvoir et au détriment de la paix sociale. C’est ainsi qu’il faut s’habituer à entendre des commentaires islamophobes aussi bien dans les médias qu’au coin de la rue…


Stigmatiser c’est mettre de côté, et mettre de côté un objet empêche de le connaitre, ce qui peut entraîner une peur de cet objet à cause justement de cette méconnaissance. Ainsi, la haine envers les Musulmans proviendrait de la peur que les islamophobes auraient de ces derniers. Cette peur étant alimentée pour beaucoup par leur ignorance de ce qu’est l’islam/un(e) musulman(e). Ignorance qui alimente par ailleurs de nombreux fantasmes..


Voici un article qui aborde le sujet de l’islamophobie et qui l’étudie en parallèle avec la liberté d’expression : Islamophobie et liberté d'expression


Si comme certains le pensent, l’essence de l’islam c’était la barbarie, il y a bien longtemps que cette terre ainsi que toutes traces de vie à sa surface ne seraient plus. Faut-il encore rappeler que les plus d’1.3 milliards de Musulmans qu’il y a sur cette terre sont présents d’orient en occident ? D'est en ouest ?


Pour ma part, j’estime que depuis au moins le 11 septembre 2001, de façon planétaire et particulièrement dans les pays occidentaux, ça fait vendre que de parler (en mal) de l’islam. Hélas comme l’adage le dit, ceux qui en parlent le plus sont souvent ceux qui s’y connaissent le moins..


Depuis cette date également, les mots ''musulman''-''musulmane'' sont pour de nombreuses personnes associés au terrorisme, à la peur et au danger.


Je m’interroge : compte tenu de l’actualité que tout cela a engendré et du terrorisme planétaire que nous connaissons depuis, les personnes s’exprimant sur ces sujets ne devraient-elles pas avoir plus de retenue dans leurs propos et bien vérifier leurs sources/informations ? S'ils ne le faisaient pas, pourrait-on considérer qu'ils ont leur part de responsabilité dans cette ''affaire'' ?


Tout le monde le sait mais personne n’ose en parler, mais aujourd’hui, à l’heure de la mondialisation et du numérique, les injustices de ce monde (écart scandaleux entre riches/pauvres, entre nord/sud, exploitation abusives des ressources planétaires à des fins purement personnelles et sans éthique, difficultés d’accès à l’eau et à l’électricité dans de nombreuses régions du monde, les comportements mafieux des multinationales, le désastre écologique etc.) sont d’autant plus insupportables que l’information est partagée et accessible partout et par presque tou(te)s.


Ces injustices quotidiennes démocratisées ne participent t-elles pas aux causes de ce problème de terrorisme (sans même aborder la question de la Palestine) ? En effet, de mon point de vue, le terrorisme islamique est surtout une question politique et économique plutôt qu'une question de religion. Mais c'est un autre sujet..


Voici 2 faits « divers » islamophobes pour illustrer mes propos :


1) Laurence Rossignol et le voile



A ce sujet, voir aussi cet article du Huffingtonpost : http://www.huffingtonpost.fr/2016/03/30/laurence-rossignol-vetements-islamiques-video_n_9571204.html


2) La caricature du dessinateur Plantu, mettant côte à côte une musulmane voilée et une autre portant une ceinture d'explosif.


Cliquer ICI pour plus d'informations.



L’immense majorité des femmes voilées le faisant par choix personnel, en quoi ce vêtement peut-il être une entrave à leur liberté ?


Plus précisément, en quoi est ce que les voiles (hormis le voile intégrale) de la femme musulmane sont-ils différents/entravent t-ils plus la liberté que le voile de la sœur catholique, le turban du/de la rasta, la perruque de la juive ou encore la kippa du juif ?


Plus encore, est ce que cela justifie le fait de stigmatiser cette religion et de légiférer uniquement par rapport à l’islam et le voile des femmes musulmanes en particulier alors que le sujet du voile/le fait de se couvrir la tête ne concerne pas uniquement les musulmans ?


De plus, il est clair que les débats autours de ce thème n’ont pas vraiment de lien avec la laïcité puisqu’ils ne tournent pas autour des religions mais UNIQUEMENT de l’islam et des musulman(e)s. Il en est de même pour la barbe des musulmans. Qu’est ce qui la rend moins acceptable que la barbe d’un hipster ? Il s’agit non pas d'une question de laïcité dans le cadre de ces sujets mais de libertés individuelles, d’égalité des individus et pour certaines formes de voile (le voile intégral) de fraternité et de tolérance.


Que penser aussi de l’appel au boycott des grandes marques d’Élisabeth Badinter et d’autres personnalités publiques qui se lancent contre la « mode islamique » ? (cliquer ICI pour plus d'informations)


Il est d’ailleurs dommage qu’on n’entende pas ces mêmes voix s'élever lorsque s’agit de dénoncer les propos racistes de Guerlain :(http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/je-ne-sais-pas-si-les-negres-ont-82969 ) ou Hervé Damoiseau (https://creoleways.com/2015/12/28/rhum-damoiseau-un-fan-de-dieudonne-appelle-au-boycott/) pour ne citer qu’eux.


Pourtant, il est important de rappeler l'histoire, notamment le fait que le célèbre Pierre Bergé faisait défiler des mannequins revêtues de foulards, griffés Yves Saint Laurent lors du défilé de haute couture de l’hiver en 1976 !!




Il est triste de constater qu'à travers le fourvoiement du sens revisité de la loi sur la laicité, la France contrairement à beaucoup de pays européens notamment fait exception concernant le voile en voulant isoler les femmes voilées et les rendre invisibles dans la société. Voir notamment cet article :

http://oumma.com/222830/d-autres-pays-port-voile-n-rien-un-obstacle-a-promoti


Je ne serai pas honnête si je n’admettais pas que les français de confession musulmane ainsi que les Musulmans vivant en France aient une part de responsabilité sur le fait que leurs pratiques religieuses soient inconnues et opaques à leur entourage et à leurs concitoyens de façon générale. En effet, le fait de ne pas s’exprimer sur leur religion (à part durant le mois de Ramadan) dans le contexte de ces dernières années, ni de vouloir s’exprimer sur les sujets en lien avec l’islam n’entretient-il pas les malentendus et les non dits des uns et des autres sur l’islam et sur ce qu’est un(e) musulman(e) ? La question est ouverte bien sûr ! N’hésitez pas à exprimer votre point de vue en commentaire !


Pour finir sur des notes plus positives, voici des versets coraniques témoignant du fait que nul ne peut contraindre autrui à être musulman et/ou à adopter des pratiques religieuses contre son gré selon la tradition islamique :


Source de l'image : Oumma.com sur Facebook



Et voici quelques articles et vidéos qui témoignent que le voile n’est pas un frein à l’épanouissement personnel, au mélange des cultures ni au succès professionnel.


H&M et femmes voilées : http://www.lexpress.fr/styles/mode/video-h-m-inclut-pour-la-premiere-fois-une-femme-voilee-dans-une-campagne-digitale_1714886.html


Dolce Gabbana et sa collection d'hijabs et d'abayas : http://www.lexpress.fr/styles/mode/dolce-gabbana-lance-une-collection-de-hijabs-et-abayas_1750976.html


Geneviève de Fontenay et la "mode islamique" : http://oumma.com/222828/genevieve-de-fontenay-aime-mode-islamique-savoir-fort


Femmes catholiques et musulmanes ensemble contre les préjugés : http://oumma.com/222694/aisne-femmes-musulmanes-catholiques-ensemble-contre-p


Les policières voilées font leur entrée dans la police du Minnesota : http://oumma.com/201858/policieres-voilees-entree-police-minnesota


Femmes actives des émirats voilées : http://information.tv5monde.com/terriennes/derriere-le-voile-les-emiriennes-se-devoilent-3401


Une chose est sûre, au 21ème siècle avec la mondialisation, le numérique et la réduction des distances entre les pays/lieux, si les enseignes et les grandes marques tout comme les professionnels veulent boycotter les musulmans [et les femmes voilées] qu’ils le fassent donc ! D’autres bonnes volontés musulmanes ou non n’hésiteront pas à satisfaire à la demande comme le témoigne les liens ci-dessous ! Mais attention, il ne faudra pas crier au communautarisme : Business is business !


Le potentiel de la "mode musulmane" : http://oumma.com/222518/mode-musulmane-un-jackpot-de-230-milliards-de-dollars


Le voile s'immisce dans le monde de la mode : http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2015/10/01/quand-le-voile-simmisce-dans-le-monde-de-la-mode/


Une jeune nigériane lance la poupée voilée : http://oumma.com/222483/une-jeune-nigeriane-lance-hijarbie-poupee-voilee


Si vous avez aimé cet article, ceux-ci devraient également vous intéresser :


Du street art en Afghanistan? La première grapheuse afghane répand le féminisme sur les murs


Article de Natou sur son blog Natou et Compagnie : Badinter, la mode islamique et le boycott d'H&M


Nos publications sur les femmes et l'Islam



NB: Dans cet article lorsque nous employons le terme ''Musulman, nous faisons allusion aux musulmans ET aux musulmanes.



#FemmesetIslam #Videos #Modernite