Rechercher

[Le verset du jour] Sourate 18 verset 28 : Fais preuve de patience [en restant] avec ceux qui invoqu


Fais preuve de patience [en restant] avec ceux qui invoquent leur Seigneur matin et soir, désirant Sa Face. Et que tes yeux ne se détachent point d’eux, en cherchant (le faux) brillant de la vie sur terre. Et n’obéis pas à celui dont Nous avons rendu le cœur inattentif à Notre Rappel, qui poursuit sa passion et dont le comportement est outrancier.

وَٱصْبِرْ نَفْسَكَ مَعَ ٱلَّذِينَ يَدْعُونَ رَبَّهُم بِٱلْغَدَوٰةِ وَٱلْعَشِىِّ يُرِيدُونَ وَجْهَهُۥ ۖ وَلَا تَعْدُ عَيْنَاكَ عَنْهُمْ تُرِيدُ زِينَةَ ٱلْحَيَوٰةِ ٱلدُّنْيَا ۖ وَلَا تُطِعْ مَنْ أَغْفَلْنَا قَلْبَهُۥ عَن ذِكْرِنَا وَٱتَّبَعَ هَوَىٰهُ وَكَانَ أَمْرُهُۥ فُرُطًا

َ

Sourate 18 verset 28

Tafsir (exégèse) Ibn Kathir

Dieu appelle Son prophète - qu’Allah le bénisse et le salue - à rester en la compagnie de ceux qui L’invoquent, Le louent, Le Glorifient, Lui demandent matin et soir, qu’ils soient riches ou pauvres. D’autre part, on a dit que ce verset fut révélé au sujet des notables Qoraïchites qui demandèrent au prophète - qu’Allah le bénisse et le salue - de leur tenir compagnie et de s’écarter des pauvres tels que Bilal, ‘Ammar, Souhaïb, Khabab et Ibn Mass'oud. Mais il ne tarda pas à recevoir l’ordre divin suivant : «Ne repousse pas ceux qui implorent leur Seigneur, matin et soir..» [Coran VI, 52].

A ce propos Sa'd Ben Abi Waqas raconte: «Nous étions six personnes en compagnie du prophète - qu’Allah le bénisse et le salue - quand les polythéistes lui demandèrent: «Congédie ces hommes-là pour ne plus s’enhardir à nous»». A savoir que j’étais avec Ibn Mass'oud, un homme de Houzaïl, Bilal et deux autres dont j’ai oublié les noms. Une idée se présenta à l’esprit du prophète - qu’Allah le bénisse et le salue - ce que Dieu voulut. Il eut un certain pressentiment mais Dieu lui révéla: «Ne repousse pas ceux qui implorent».

Anas Ben Malek rapporte que l’envoyé de Dieu - qu’Allah le bénisse et le salue - a dit: « Pas un groupe d’hommes ne se réunissent pour invoquer Dieu ne voulant que Sa satisfaction sans qu’une voix céleste ne les appelle: « Levez-vous, vous êtes absous, vos mauvaises actions sont substituées par des bonnes » » (Rapporte par Ahmed).

At-Tabarani rapporte que Abdul Rahman Ben Sahl Ben Hounaïf a dit: « Après la révélation du verset: « Fais preuve de patience [en restant] avec ceux qui invoquent leur Seigneur...» Le messager de Dieu - qu’Allah le bénisse et le salue - sortit de chez lui recherchant les hommes concernés, il trouva des gens qui invoquaient Dieu le Très Haut. Il y en avait parmi eux qui avaient la tête nue, les maigres et ceux qui ne portaient qu'un seul vêtement. En les voyant ainsi, il s’assit avec eux et dit: «Louange à Dieu qui a fait de ma communauté des hommes comme ceux auxquels je me mêle».

« Et que tes yeux ne se détachent point d’eux, en cherchant (le faux) brillant de la vie sur terre » qui signifie d’après Ibn Abbas : ne cherche pas les autres, les riches et les influents pour leur tenir compagnie en te séparant des pauvres et humbles.

« Et n’obéis pas à celui dont Nous avons rendu le cœur inattentif à Notre Rappel », ceux qui s’adonnent aux plaisirs du siècle en négligeant leurs obligations envers leur Seigneur, bref ceux qui se laissent conduire par leurs passions, dont les œuvres sont vaines et futilité.

Et dans un autre verset Dieu exhorta Son prophète - qu’Allah le bénisse et le salue - en lui disant: «Et ne tends point les yeux vers ce dont Nous avons donné jouissance temporaire à certains groupes d'entre eux, comme décor de la vie présente, afin de les éprouver par cela. Ce qu'Allah fournit (au Paradis) est meilleur et plus durable.» [Coran XX, 131].

Wa Allahou a'lam - Et Dieu est Le plus savant !

#Leversetdujour #Coran #TafsirExegese