Rechercher

Coran : Lecture en arabe de la sourate 36 (Ya sin) par Meshari Al Afassi, traduction en anglais


Par le Nom d'Allah, le Tout-Rayonnant d'Amour, le Très-Rayonnant d'Amour


Lecture de la sourae 36 du saint Coran par Meshari Al Afassi (arabe/anglais).


Bonne écoute et méditation !

N'hésitez pas à suivre le lien suivant pour lire une traduction en français de cette sourate : https://lemuslimpost.com/sourate-ya-sin-36



Sourate Ya sin : histoire et bienfaits de la sourate



Sourate Ya Sin est la 36e sourate du Coran. Composée de 83 versets, cette dernière fut proclamée pendant la période mecquoise de la mission prophétique de Mohamed (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui). Sa dénomination fait référence aux lettres de l’alphabet arabe, Ya et Sin, au premier verset de la sourate.


La sourate traite les trois principes de l’Islam ; le monothéisme, la Prophétie et la Résurrection et le jour du jugement. En outre, elle évoque l’histoire du peuple du village (Ashab Al Qarya) et de Habib le charpentier.


Étant l’une des plus vertueuses du Coran, nous allons découvrir ensemble le contexte de révélation de sourate Yas sin ainsi que ses bienfaits.


Révélation et histoire de la sourate



Révélation de la sourate


Révélée à la Mecque cette sourate occupe la 41e place dans l’ordre chronologique des révélations juste après sourate Al Jinn (Les Djinns). Selon Cheikh Mohammed Ali Essabouni « Sourate Ya Sin est une sourate mecquoise qui aborde trois sujets principaux : la foi en la Résurrection et en l’arrivée du jour du dernier Jugement, le récit des habitants de la ville (Antaqia) qui avaient rejeté le message des envoyés de Dieu et apporte des arguments prouvant l’unicité du Seigneur ».


Cette sourate est également connue pour avoir sauvé le Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) lors de son voyage à Médine, ce qui la hisse au rang des sourates les plus récitées au chevet des mourants.


Thème de la sourate


L’objectif de la sourate, c’est d’avertir les Qurayshites des conséquences (désastreuses) de leur reniement de la prophétie de Mohamed (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui), de leur tyrannie et de leurs moqueries.


La sourate fait état de trois principaux éléments, à savoir : l’unicité de Dieu et la véracité de la prophétie de ses différents Messagers, l’au-delà, la mission prophétique de Mohamed (sws).


Les versets informent au sujet de la résurrection des morts et du jour de l’examen ultime, ce même jour où les mécréants seront séparés des pieux.

On retrouve à la fin de la sourate un résumé des trois piliers de l’Islam; le monothéisme, la prophétie et la résurrection.


Tous ces arguments, font que Sourate Ya Sin est le cœur du Coran.


Les bienfaits de la Sourate (36)


Sourate Ya Sin est l’une des sourates que notre Prophète (sws) nous a recommandé vivement de la lire,  pour profiter de ses bienfaits. Rappelons que cette sourate vertueuse est célèbre pour avoir sauvé le Prophète (sws) lorsque qu’il a décidé de quitter la Mecque pour voyager à Médine. En effet, en sortant de sa maison, il a retrouvé les Qurayshites armés qui l’attendaient devant chez lui pour l’assassiner. Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) s’était mis à réciter sourate Ya Sin, arrivant au verset 9 ; « Nous plaçons une barrière devant eux et une barrière derrière eux. Nous les envelopperons de toutes parts pour qu’ils ne voient pas » ; il jeta du sable au visage des Qurayshites. Ces derniers baissèrent leurs têtes et le Messager de Dieu (sws) passa sans qu’ils ne s’en rendent compte. Cette sourate est l’une des sourate la plus importante du Coran comme a mentionné le Prophète Mohamed (sws) ; « Toute chose a un cœur, le cœur du coran est sourate Ya Sin ».


La clé du bonheur


La 36e sourate du Coran est la clé de tout bonheur dans ce bas monde. Mais encore dans l’au-delà. En effet, quiconque lit sourate Ya Sin aura la bénédiction d’Allah. Mais aussi, il verra tous ses péchés pardonnés. Il aura aussi une récompense égale à celui qui lit le Coran entier 10 fois, tel qu’il a été mentionné dans le hadith du Prophète (sws) rapporté par Tirmidh ; « Celui qui lit sourate Ya Sin, Allah lui inscrira une récompense équivalente à 10 fois celle de la lecture entière du Coran». Mais encore le Prophète (sws) a affirmé « Il y a dans le Coran une sourate qui intercède en faveur de celui qui la lit et expie les fautes de celui qui écoute ; c’est sourate Ya Sin ».


Lire la sourate sur les morts


Le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) nous a aussi recommandé « Lisez sourate Ya Sin sur vos morts qui agonisent » (Hadith rapporté de Maaqal Ibn Yasser). Selon le hadith du Prophète (sws), pour chaque lettre lue, 12 anges seront envoyés à prier pour son pardon. Et ils prendront part à ses funérailles. Si la sourate est lue prés d’une personne sur le point de mourir, un ange apportera une boisson du Paradis. Dès que le mourant y goûte, sont état s’améliorera. 


Lire la sourate le matin ou le soir ?


Il est rapporté de l’Imam Jaafar Assadiq, que la personne qui récite sourate Ya Sin le matin, sera protégé contre tous les maux et tous les problèmes pendant la journée. Tandis que, celui qui lit la sourate la nuit, il sera protégé par 70 milles anges. En outre, selon Aisha, le Prophète (sws) a dit ; « Quiconque récite le matin sourate Ya Sin, sourate Al Mulk et sourate Al Waqia et le soir Allah lui accordera prospérité et aisance ».


Il est donc recommandé de lire cette sourate le matin et le soir chaque jour. En outre, d’après Djabir ibn Samra ; « Le Prophète (sws) récitait cette sourate dans la prière de l’aurore ».


Par ailleurs, selon un hadith authentique de Aisha (rapporté par Abou Nasr Essadjzi) ; « Le Prophète (sws) a dit « Il y a dans le Coran une sourate appelée auprès d’Allah la « glorieuse » ; et celui qui la mémorise est appelé auprès d’Allah le « noble ». Celui qui la mémorise intercédera le jour de la résurrection en faveur des gens plus nombreux que Rabia et Modhar. Il s’agit de la sourate Ya Sin ».


Source : https://lemuslimpost.com/sourate-ya-sin-36



#Coran