LOGO (2).jpg

Ne passez plus à côté de Noël


Noël ! Quel temps merveilleux cette période a toujours été pour moi. D’abord, ce sont les vacances scolaires. Ensuite, c’est le moment d’user de toute ma créativité. Dès que ce moment de liberté arrive, je m'atèle à faire le sapin : un thuya haut de 6 mètres, décoré à la fois selon les normes occidentales et à l’africaine (entre autres, mini calebasses peintes et qui font office de boules de Noël). Enfin, c’est la messe de Noël, le délicieux repas de Noël, et les cadeaux qui ne manquent jamais. Merci à mes parents de toujours avoir rendu cette saison féerique.


Mais que fête-t-on au juste à Noël ? Pour certains, c’est uniquement un jour férié qu’on ne devrait pas bouder, un temps de détente. Pour d’autres, c’est l’occasion de passer de bons moments en famille et/ou entre amis. Pour quelques-uns, c’est l’heure de faire une bonne action : servir un repas chaud aux sans-abris, offrir des cadeaux à des orphelins ou enfants de familles défavorisées, rendre visite à des détenus, des malades, des personnes âgées isolées. Pour de plus en plus de personnes malheureusement, c’est la période la plus déprimante de l’année, celle où l’on se retrouve seul(e), celle où les circonstances sont réunies pour mettre fin à ses jours. Pour un dernier groupe, c’est le moment des représentations théâtrales et des chants célébrant la venue du petit Jésus.


Spirituellement, Noël est bien plus profond que tout ce qu’il représente plus haut pour les uns et les autres. C’est un temps de repos pour l’homme fatigué de la religion, épuisé par les sacrifices inutiles qu’il multiplie, pensant ainsi obtenir la faveur de Dieu. En effet, à Noël ce n’est plus aux hommes de chercher vainement les moyens de s’élever vers Dieu mais c’est Dieu qui descend sur terre, s’identifiant aux êtres humains. Noël comme temps de partage avec ceux qu’on aime devient un temps de réconciliation entre Dieu et les hommes. Dieu Lui-même vient combler l’abîme qui nous séparait de Lui depuis l’entrée du péché sur terre. Noël, saison des bonnes actions prend tout son sens quand ces actes ne sont pas inscrits dans un temps déterminé et limité mais ont plutôt un caractère permanent. C’est en tout temps que Dieu manifeste Sa bonté à l’égard des hommes, de tous, bons et méchants, sans exception ni favoritisme. Noël, c’est l’instant où même dans la nuit la plus sombre, l’espoir renaît parce que Dieu est omniprésent, Dieu est un secours toujours présent dans la détresse. Au lieu du suicide, Il nous propose de naître de nouveau, de commencer une relation avec Lui qui durera le reste de nos jours sur terre et se poursuivra dans l’éternité. Noël, ce n’est pas la représentation du « petit Jésus » mais la réalité du Dieu infiniment grand qui s’est fait homme, petit et humble, la grandeur du Créateur qui s’est rapproché de Ses créatures pour sauver l’humanité du péché, de l’enfer, de la séparation éternelle d’avec Dieu.


Ne passez plus à côté de Noël, le repos pour votre âme, la réconciliation avec Dieu, la capacité de faire le bien en tout temps, le secours et le salut. Ne passez plus à côté de Noël en faisant une rencontre authentique personnelle avec Jésus, la personne qui incarne tous les bienfaits cités plus haut. C’est en faisant une première expérience avec le Jésus de la Bible que chaque jour de ma vie est devenu une fête, un joyeux Noël continuel. C’est en Jésus que l’âme étanche sa soif autrement insatiable. Venez à Lui, vous tous qui êtes fatigués et courbés sous un fardeau. Acceptez Ses exigences et laissez-vous instruire par Lui, car Il est doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme. Je vous invite à lire, méditer en expérimenter cette promesse de Jésus laissée dans la Bible en Matthieu 11,28-29.


"Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez du repos pour vos âmes."


C’est en Jésus qu’est possible la réconciliation complète et définitive entre Dieu et les hommes. En effet, Dieu nous a réconciliés avec Lui par Jésus-Christ, et nous a donné le ministère de la réconciliation. Dieu étant en Christ a réconcilié le monde avec Lui-même en ne chargeant pas les hommes de leurs fautes mais en faisant porter ces fautes à (Jésus) Celui qui n’a pas connu le péché afin qu’en Lui nous devenions justice de Dieu. Je vous invite à lire, réfléchir sur et vivre cette promesse laissée dans la Bible en 2 Corinthiens 5,18-21.


"Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation.

Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n'imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation.

Nous faisons donc les fonctions d'ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous; nous vous en supplions au nom de Christ : Soyez réconciliés avec Dieu !

Celui qui n'a point connu le péché, il l'a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu."


Jésus a fait uniquement du bien tout le temps de son passage terrestre, en allant de lieu en lieu par l’onction de l’Esprit de Dieu pour guérir tous ceux qui étaient sous la domination du diable; Je vous invite à lire, réfléchir sur et connaître le bonheur relaté dans la Bible en Actes 10,38-43.


"vous savez comment Dieu a oint du Saint-Esprit et de force Jésus de Nazareth, qui allait de lieu en lieu faisant du bien et guérissant tous ceux qui étaient sous l'empire du diable, car Dieu était avec lui.

Nous sommes témoins de tout ce qu'il a fait dans le pays des Juifs et à Jérusalem. Ils l'ont tué, en le pendant au bois.

Dieu l'a ressuscité le troisième jour, et il a permis qu'il apparût,

non à tout le peuple, mais aux témoins choisis d'avance par Dieu, à nous qui avons mangé et bu avec lui, après qu'il fut ressuscité des morts.

Et Jésus nous a ordonné de prêcher au peuple et d'attester que c'est lui qui a été établi par Dieu juge des vivants et des morts.

Tous les prophètes rendent de lui le témoignage que quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon des péchés."


Jésus est le nom qui sauve (Actes 4,11-12 / 1 Timothée 2,5-6 pour ne citer que ces 2 versets).

"Jésus est La pierre rejetée par vous qui bâtissez, Et qui est devenue la principale de l'angle.

Il n'y a de salut en aucun autre; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés."


"Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme,

qui s'est donné lui-même en rançon pour tous. C'est là le témoignage rendu en son propre temps"

Je ne fête plus Noël pour les vacances, la bonne nourriture, et les cadeaux. Je fête encore moins un Jésus qui est toujours petit et enfant mais plutôt Jésus qui est désormais mon Sauveur et mon Seigneur.

Joyeux Noël à tous ! Joyeuse rencontre salvatrice avec Jésus-Christ tel que la Bible Le présente. Que dès ce jour votre vie soit une fête perpétuelle sous le regard bienveillant de Dieu.