LOGO (2).jpg

[Rencontre] Ensemble avec Marie, Ensemble pour la paix au Collège des Bernardins

Le samedi 25 mars 2017 de 16h à 18h s’est tenue la rencontre « Ensemble avec Marie – Ensemble pour la paix » au Collège des Bernardins à Paris.


Cette initiative est dans la lignée de l’initiative libanaise de 2010 de célébrer l’Annonciation et d’établir une fête nationale, où, les confessions chrétiennes et musulmanes se retrouveraient pour célébrer Marie ensemble. Cette idée a été lancée par deux hommes :

  • un chrétien maronite, Naji Khoury, président de l'Amicale des anciens élèves de Jamhour (collège des jésuites au Liban)

  • et un musulman, cheikh Mohammad Nokkari, ancien directeur de Dar-el-Fatwa, la plus haute instance religieuse sunnite au Liban

Il faut dire que selon la tradition chrétienne (catholique et orthodoxe), le 25 Mars est la date de l’Annonciation, c’est-à-dire l’annonce par l’ange Gabriel faites à Marie qui lui révèle qu’elle va enfanter Jésus.


« Ensemble avec Marie » est ainsi, un mouvement spirituel, populaire et citoyen. Ce 25 mars 2017, cette rencontre a eu lieu également dans 19 villes en France, en Belgique et dans plusieurs pays d’Afrique pour dire ensemble leur engagement pour la paix. (voir flyers ci-contre)


A Paris, cette rencontre chaleureuse et fraternelle a débuté avec les chants de la chorale A.I.S.A de l’Association Internationale Soufie Alawiyya, suivis des mots d’introduction de Monseigneur Jérôme Beau – évêque auxiliaire de Paris, et, Younes Aberkane – ancien président des Scouts Musulmans de France.


Elle s’est poursuivie avec une lecture de textes liés à l’Annonciation dans la Bible (Passage de Luc 1) et dans le Coran (passage de la sourate 3) précédant une table ronde.



Les intervenants lors de cette table ronde furent :

- Hamou Bouakkaz, responsable associatif et adjoint au maire de Paris entre 2008 et 2014. Il est aussi l’auteur du livre Aveugle, arabe et citoyen

- Sophie Binggeli, professeur à la faculté de théologie du collège des Bernardins - Inès Safi, chercheuse au CNRS en physique théorique - Père Laurent Stalla-Bourdillon, curé de Sainte Clotilde, directeur du Service Pastoral d’Etudes Politiques et aumônier des parlementaires.


Ils ont échangés sur le thème de Marie dans les textes, le symbole qu’elle représente pour les croyants des deux religions et pour l’humanité entière, ainsi que le sens de son histoire dans notre monde moderne.


L’échange a été suivi de questions et réponses puis de deux témoignages : l’un d’une chrétienne et l’autre d’un musulman, exprimant ce que Marie représente pour eux.





La rencontre a été ponctuée d’intermèdes musicaux, notamment avec Dorothée Perreau, Azzedine Addach et la chorale AISA.

Par ces temps de plus en plus obscurs où on constate un repli communautaire, cette initiative est très louable et donne de l’espoir pour l’avenir. Je n’ai pas de mots pour résumer la rencontre et les thèmes qui ont été abordés. Cependant, l’intermède musical ci-dessous et l’amour, l’union et la fraternité qui s’en dégage vous en donneront un aperçu. En effet, comme il a été dit à plusieurs reprises lors de cette rencontre, il ne s'agit pas de nier nos différences, mais, après s'être accordé sur ces différences, de les dépasser et d'agir ensemble dans le respect de ces différences, avec fraternité et pour le bien de l'humanité.


Une rencontre à saluer !



Chants : Dorothée Perreau et Azzedine Addach