LOGO (2).jpg

Rumi : Tu poses devant le soleil une lampe ..

Tu poses devant le soleil une lampe et tu prétends voir le soleil avec cette lampe. Quel besoin de lampe ? Sans celle-ci le soleil ne se montre-t-il pas de lui même ?

Rumi, Le Livre du Dedans, (« Fîhi-mâ-fîhi ») traduit du persan par : Eva DE VITRAY-MEYEROVITCH


L’ignorant prétend que Dieu n’existe car il ne le verrait pas.


Le sage lui répond que Dieu est partout. Présent dans l’univers mais également en l’Homme.

Plus prêt de lui que de sa veine jugulaire, Son extrême proximité tout comme sa transcendance empêcheraient les esprits égarés et voilés de « L’atteindre ».


Bien que ni les yeux, ni l’esprit ne puissent Le saisir complètement, Sa proximité est une expérience qui se vit et se goûte.


Ainsi, l’Homme devrait se départir de tout ce qui voile son cœur et son esprit, et de tout obstacle à sa réalisation spirituelle, afin de s’approcher de l’Aimé, de l’Un.


Le soleil a-t-il besoin d’une lampe pour être vu ?


Il est la Lumière des cieux et de la terre (Coran 24, 35), la source première des lumières et, Celui qui donne vie/existence à la création.


" N’avez-vous pas vu comment Allah a créé sept cieux superposés et y a fait de la lune une lumière (nour) et du soleil une lampe (sirâj) ? " (Coran 71, 15-16)


Ci-dessous un poème de Malek Jân Ne’mati :

Tu es l’allumette et la lampe Le jardinier et le jardin Tu es rossignol tu es chant Bouton de rose parfum flottant La guerre et la paix en même temps A chaque heure et chaque instant Tu déploies tes mille couleurs Tu es le miroir aux merveilles Présent et absent sans pareil

(MJN : 89)

Pour aller plus loin sur ces thématiques et en savoir plus au sujet de Malek Jan, je vous invite à lire l’article qui m’a aidé à préparer cette publication (en cliquant du le nom de l'article) : Les Figures de l’Aimé chez Malek Jân Ne’mati (1906-1993).


Djalâl ad-Dîn Rumi : Surnommé aussi Mawlanna, ce qui signifie notre maître ou notre seigneur, Rûmî (12017 - 1273) est considéré comme l'un des plus grand poète mystique de la langue persane et l'un des plus hauts génie de la littérature spirituelle universelle. Il exerça une influence considérable sur la spiritualité musulmane.