LOGO (2).jpg

[Conte soufi] L'invisible



Un soufi voyageait avec son maître en des temps troublés où périrent tant de grands soufis comme Ibn Mansour


al Halladj, A'd od-Din Mahmoud Chabestari, Abdeslam Ben Mchich Alami, Baba ould Cheikhna Ahamada


Hamahoullah et Cheikh Sid Mohamed ould Cheikhna. A cette époque les soufis étaient souvent poursuivis par


les religieux orthodoxes qui les persécutaient et envoyaient des soldats pour les massacrer. Pour se reconnaître


entre eux et écarter le danger, les soufis portaient des signes particuliers sur leur vêture.


Au cours de leur dangereux voyage, les deux soufis rencontrèrent un jour un petit groupe d'autres soufis qui


semblaient fort effrayés. « Joignez-vous vite à nous, dirent-ils, des soldats arrivent pour nous tuer et vous serez


en grand danger si vous restez là ! ». Le maître soufi n'était pas très ému, à l'inverse de son compagnon fort


inquiet. « Ne crains rien, dit-il, je vais nous rendre invisibles. ». Et il ordonna à son compagnon, d'ôter tous les


signes distinctifs des soufis et de les enfouir dans le sable. Puis ils installèrent un petit bivouac. Les soldats en


armes arrivèrent bientôt en suivant les traces des fuyards. Ils jetèrent à peine un coup d’œil aux deux


compagnons et poursuivirent leur chemin.


« Ne t'avais-je pas dit que nous serions invisibles, dit le maître, les Hommes ne voient que l'extérieur


des choses. L'intérieur est à Dieu ».


Source : http://jacques.prevost.free.fr/cahiers/cahier_48.htm#a2