LOGO (2).jpg

[Vidéo] Présentation de la mosquée du prophète Mohammad « Masjid Anabawi » de Médine

Médine est la deuxième ville sainte de l'islam, après La Mecque. Nombreux sont les musulmans qui affluent dans cette mosquée surtout en période de Hajj afin de rendre visite au noble prophète et messager.

Médine tient une place considérable dans l’histoire de l’islam car c’est la terre d’accueil et de refuge pour le prophète et de ses partisans. En effet c’est après son émigration de la Mecque en l'an 622 après J.C du fait de persécutions que le prophète bâtit cette Mosquée. À l'époque préislamique Médine s'appelait "yathrib" puis "al madina al mounawarah" qui signifie la ville illuminée, bien évidement par la présence du prophète. C’est sur cette terre sainte que les fondements de l’islam prennent formes et que l’islam puise toutes ses forces. Cette mosquée est appelée et connu de tous sous le nom de « Masjid Anabawi » c'est-à-dire la mosquée du prophète dont la construction débuta seulement quelques jours âpres la première mosquée de Médine à savoir « Masjid Quba ». Il laissa le soin à sa monture de choisir le lieu où la mosquée serait bâtit qui s’arrêta sur un terrain inhabité. A son origine, la mosquée était bâtit sur environs deux mètres de hauteur sur une trentaine en longueur en brique avec comme toit des feuilles de palmiers. Une chambre où le prophète résida ainsi que son épouse Aicha était juste à coté de la mosquée.

Médine tient une place considérable dans l’histoire de l’islam car c’est la terre d’accueil et de refuge pour le prophète et de ses partisans. En effet c’est après son émigration de la Mecque en l'an 622 après J.C du fait de persécutions que le prophète bâtit cette Mosquée. À l'époque préislamique Médine s'appelait "yathrib" puis "al madina al mounawarah" qui signifie la ville illuminée, bien évidement par la présence du prophète. C’est sur cette terre sainte que les fondements de l’islam prennent formes et que l’islam puise toutes ses forces. Cette mosquée est appelée et connu de tous sous le nom de « Masjid Anabawi » c'est-à-dire la mosquée du prophète dont la construction débuta seulement quelques jours âpres la première mosquée de Médine à savoir « Masjid Quba ». Il laissa le soin à sa monture de choisir le lieu où la mosquée serait bâtit qui s’arrêta sur un terrain inhabité. A son origine, la mosquée était bâtit sur environs deux mètres de hauteur sur une trentaine en longueur en brique avec comme toit des feuilles de palmiers. Une chambre où le prophète résida ainsi que son épouse Aicha était juste à coté de la mosquée.


La première extension de la mosquée fut sous le règne du deuxième calife de l’islam Oumar qui reconstruisit la mosquée en y rajoutant une partie de terre dans le coté nord. Puis à sa mort, il eu le privilège et l’honneur d’être enterré au coté du noble messager et de son prédécesseur Abou Bakr Siddiq. Puis sous le règne de ‘Uthman bin Affan en 649 la mosquée fut reconstruite et élargie du fait du nombre croissant de la populations. Malheureusement, la mosquée à travers le temps ne pu se défaire des lois de la nature et subit en 850 une foudre puis un incendie en 1257 après quoi, des travaux de reconstructions furent établit. A travers les différentes dynasties qui se sont succédées, la mosquée fut agrandit, rénovée et sans cesse perfectionnée afin de rendre hommage au prince des prophètes, guérisseur des âmes et espoir de toute l’humanité.


Durant la dynastie des Omeyyades, la mosquée chérifienne connut un grand changement surtout au niveau architectural. En effet le calife de l’époque appelé AL Walid, instaura des minarets et terrasses et le lieu se voit doté d’une superficie total de plus de 2000m². Durant le règne des Mamlouks, la mosquée fut agrandit avec la reconstruction de plusieurs de ses parties lui donnant un nouvel aspect et une plus grande capacité d’accueil. L’époque Ottomane quand à elle par le biais du sultan Mahmoud, érigea un nouveau dôme dans la chambre même du prophète qui succéda a celui réalisé par son homologue égyptien quatre siècle au paravent. De plus, la mosquée est dotée d’une nouvelle expansion de plus de 1000m². Un autre temps vient aussi marquer son œuvre dans l’histoire de la mosquée du prophète de part ses réalisations et extensions, c’est celle de l’époque saoudienne. En effet, les défis est enjeux n’étant plus les mêmes, la nouvelle génération a su aussi se démarquer et perpétrer cette lourde tache.


Des 1951, le roi Abdoul Aziz instaura un agrandissement de superficie d’environs 6000m² tout en gardant l’architecture Ottomane d’époque. Par la suite, la superficie se voit considérablement augmentée pour atteindre plus de 150000m² sous l’air du roi Fahd en 1985 avec une capacité d’accueil de 250000 personnes.


Particularités :

« Ibrahim a rendu sacrée la Mecque et a prié pour ses habitants, et moi j'ai rendu sacrée Médine » (Muslim).

« La foi se réfugie à Médine comme le serpent se réfugie dans son trou » (Bukhari).

« Que celui d'entre vous qui peut mourir à Médine le fasse, celui qui sera mort à cet endroit je serais pour lui témoin ou intercesseur le Jour de la Résurrection » (Tabarani).

«Une prière dans ma mosquée est meilleure que mille prières ailleurs, sauf dans la mosquée Al-Haram ».

«Quiconque visite ma tombe, mon intercession lui sera assurée »


Source : http://www.inshallah.com/help/dir/8931880/20366899/la-mosque-de-mdine/


Ci-dessous une vidéo commentée de la mosquée filmée par un drone ! Bon visionnage et pensez à activer la HD !


Vidéo de l'imam Boussena