LOGO (2).jpg

[Khalil GIBRAN] Le Prophète : De l'amitié


Et un adolescent dit : Parlez-nous de l'Amitié. Et il répondit : Votre ami, ce sont vos désirs comblés. C'est vote champ que vous semez avec amour et moissonnez avec gratitude. Il est votre table servie et votre âtre. Car vous venez à lui avec votre faim, et vous cherchez en lui la paix. Quand votre ami dit sa pensée, ne craignez le "non", s'il est dans votre esprit, ni ne retenez le "oui". Et quand il est silencieux votre cœur ne cesse d'écouter son cœur ; car dans l'amitié, toutes les idées, tous les désirs, toutes les espérance sont nés et partagés sans paroles et avec une joie inexprimée. Lorsque vous vous séparez de votre ami, ne vous attristez pas ; car ce que vous aimez de mieux en lui peut devenir plus clair en son absence comme, vue de la plaine la montagne est plus nette à celui qui la gravit. Et qu'il n'y ait d'autre dessein dans l'amitié que l'approfondissement de l'âme. Car l'amour qui ne cherche pas à révéler son propre mystère n'est pas de l'amour, mais un filet jeté : et seul le superflu est pris.

Et que le meilleur en vous soit pour votre ami. Et s'il lui faut connaître de votre marée le reflux, qu'il en connaisse également le flux. Car qu'est-ce donc que l'ami que vous rechercheriez seulement pour tuer les heures ? Recherchez-le toujours pour les heures vives. Car il lui revient de combler vos besoins, mais non votre vide. Et que, dans la douceur de l'amitié résident dans la joie et le partage des plaisirs. Car dans la rosée de menues choses le cœur trouve son matin et se ranime.

Le Prophète, Khalil Gibran - Rachid Koraïchi

Traduit de l'anglais par Antoine Ghattas Karam

Editions Thierry Magnier