LOGO (2).jpg

A tes résolutions répondra le succès


Job 22,21-28 Attache-toi donc à Dieu, et tu auras la paix. Tu jouiras ainsi du bonheur. Reçois de Sa bouche l’instruction, et mets dans ton cœur Ses paroles. Tu seras rétabli si tu reviens au Tout Puissant, si tu éloignes l’iniquité de ta tente. Jette l’or dans la poussière, l’or d’Ophir parmi les cailloux des torrents ; Et le Tout Puissant sera ton or, ton argent, ta richesse. Alors tu feras du Tout Puissant tes délices ; tu élèveras vers Dieu ta face. Tu Le prieras et Il t’exaucera ; et tu accompliras tes vœux. A TES RÉSOLUTIONS RÉPONDRA LE SUCCÈS ; SUR TES SENTIERS BRILLERA LA LUMIÈRE.

Qu’avons-nous appris, reçu, donné, réalisé en 2016 ?


DANS NOTRE COMMUNION AVEC DIEU

Les versets 21 et 22 de Job 22 nous exhortent à NOUS ATTACHER à DIEU ET à METTRE SES PAROLES DANS NOTRE CŒUR. Avons-nous en 2016 passé suffisamment de temps à lire, répéter, retenir la Parole de Dieu (la Bible) pour l’appliquer dans tous les domaines de notre vie ? Comment pouvons-nous prétendre être attachés à Dieu si nous ne savons pas ce qu’Il a fait pour nous, si nous n’avons pas conscience de Son œuvre rédemptrice à travers Jésus-Christ, si nous n’avons pas expérimenté de manière tangible la repentance et le pardon, si nous ne prions pas selon Sa volonté clairement révélée dans la Bible, si notre caractère ne ressemble pas de plus en plus à celui de Dieu et si nous ne travaillons pas quotidiennement et sans relâche à ce que toute notre conduite reflète Sa Parole ? Si nous ne l’avons pas fait en 2016, donnons désormais la première place à Dieu dans notre vie, décidons d’aller plus loin avec Lui, de mieux connaître Sa Parole, de mieux L’aimer, de mieux Le servir.


Psaume 119,11 : « Je serre Ta Parole dans mon cœur afin de ne pas pécher contre Toi. »


Psaume 119,105 : « Ta Parole est une lampe à mes pieds et une lumière sur mon sentier. »


Jean 8,31-32 : « Alors Jésus dit aux Juifs qui avaient cru en Lui : Si vous demeurez dans Ma Parole, vous êtes vraiment mes disciples ; vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libres. »


2 Corinthiens 3,3 : « Il est clair que vous êtes une lettre de Christ écrite par notre ministère, non avec de l’encre mais avec l’Esprit du Dieu vivant, non sur des tables de pierre mais sur des tables de chair, sur les cœurs. »


Jacques 1,25 : « Mais celui qui a plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté, et qui a persévéré, celui qui n’a pas oublié ce qu’il a entendu mais qui se met au travail, celui-là sera heureux dans son activité. »


1 Pierre 1,14-15 : « En enfants obéissants, ne vous conformez pas aux désirs que vous aviez autrefois, quand vous étiez dans l’ignorance. Au contraire, puisque Celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite. »


Que 2017 soit pour chacun, chacune de nous, une année de révélation, d’avancement, de progrès dans et avec Dieu. Dévorons Sa Parole et que notre vie reflète naturellement le caractère de notre Père.


DANS NOTRE FAMILLE

Avons-nous pris soin des nôtres en 2016 ? Selon le rang que nous occupons, avons-nous fait la volonté de Dieu au sein de notre famille ?

Sachons que le premier endroit où Dieu nous invite à devenir des témoins fidèles de Son amour et de Sa grandeur, c’est la famille. 1 Timothée 5,8 dit que « si quelqu’un ne prend pas soin des siens, et en particulier des membres de sa famille proche, il a renié la foi et il est pire qu’un non-croyant. » Dieu ne sauve pas une personne pour l’isoler, mais dans Son plan parfait, Il voit aussi le salut de tous ses proches. L’acte de Rahab a permis à toute la famille de celle-ci d’avoir la vie sauve lors de la prise de Jéricho (Josué 2, Josué 6,22-25). Paul et Silas ont dit au gardien de la prison : « Crois au Seigneur Jésus-Christ, et tu seras sauvé, toi et ta famille » (Actes 16,31-32). Quel que soit notre âge, sachons honorer nos parents, que ceux-ci prient le même Dieu que nous ou pas. Accordons-leur le respect qu’il leur est dû, qu’ils aient été des parents aimants ou pas, responsables ou pas.

Éphésiens 6,1-3 : « Enfants, obéissez à vos parents dans le Seigneur, car cela est juste. Honore ton père et ta mère – c’est le premier commandement accompagné d’une promesse – afin que tu sois heureux et que tu vives longtemps sur la terre. »


Que ceux parmi nous qui sont parents ne laissent pas la société, la télévision, la rue ou les mauvaises fréquentations éduquer leurs enfants. Mais soyons un modèle pour nos enfants et donnons-leur le meilleur héritage : Christ. « Quant à vous pères, n’irritez pas vos enfants, mais élevez-les en leur donnant une éducation et des avertissements qui viennent du Seigneur » (Éphésiens 6,4)


Nos frères et sœurs sont différents de nous physiquement, mais aussi dans leurs goûts et leur caractère. De ce fait, il peut y avoir des désaccords entre nous. Mais n’acceptons pas que la jalousie ou une haine viscérale nous sépare. Nos premiers « prochains » ne sont pas nos voisins, nos collègues ou nos amis, mais notre famille. Aimons-les.

« Oh ! Qu’il est agréable, qu’il est doux pour des frères de demeurer ensemble ! C’est comme l’huile précieuse versée sur la tête qui descend sur la barbe d’Aaron et sur le col de ses vêtements. C’est comme la rosée de l’Hermon, qui descend sur les hauteurs de Sion. En effet, c’est là que l’Éternel envoie la bénédiction, la vie, pour l’éternité. » (Psaume 133)


Enfin, la famille commence par le couple. Un mariage solide et heureux, où Dieu est glorifié, fait une famille, une communauté, un pays, un monde où tout marche correctement.

1 Pierre 3,1a/3-4 : « Vous de même, femmes, soumettez-vous à votre mari. Que votre parure ne soit pas une parure extérieure – cheveux tressés, ornements d’or ou vêtements élégants – mais plutôt une parure intérieure et cachée du cœur, la pureté incorruptible d’un esprit doux et paisible, qui est d’une grande valeur devant Dieu. »

1 Pierre 3,7 : « Maris, vivez de même en montrant de la compréhension à votre femme, en tenant compte de sa nature plus délicate ; montrez-lui de l’estime, car elle doit hériter avec vous de la grâce de la vie. Agissez ainsi afin que rien ne fasse obstacle à vos prières. »

Que les femmes mariées prennent comme résolutions de ne pas continuellement contester les décisions de leur mari, et que les maris apprennent à consulter leur épouse et à faire passer les intérêts de celle-ci avant les leurs. Ainsi 2017 sera une année de restauration des mariages et des familles.


DANS NOS ÉTUDES ET/OU NOTRE TRAVAIL, NOS AFFAIRES

Comment s’est passé 2016 pour ceux d’entre nous qui sont étudiants ? Les examens et concours ont-ils été sanctionnés par un échec ou couronnés de réussite ? Avons-nous fait notre part pour que tout se passe bien : assiduité, exercice, organisation, gestion du stress ? Sachons que Dieu n’échoue jamais et est toujours prêt à nous bénir en nous accordant la réussite dans nos études.


« Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le récoltera aussi. » (Galates 6,7)


« L’Éternel fera de toi la tête et non la queue, tu seras toujours en haut et jamais en bas, lorsque tu obéiras aux commandements de l’Éternel, ton Dieu, que je te prescris aujourd’hui pour que tu les respectes et les mettes en pratique. » (Deutéronome 28,13)


« En effet, ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse. » (2 Timothée 1,7)


« Ceux qui cherchent l’Éternel comprennent tout. » (Proverbes 28,5b)


Que tous ceux qui sont entrés sur le marché du travail en 2016 ou qui ont perdu leur emploi ne se découragent pas. S’ils se confient à Dieu, Il les dirigera vers de bons employeurs et/ou leur donnera des idées intéressantes et novatrices pour monter leur propre entreprise.


« Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre ; Je te conseillerai, J’aurai le regard sur toi. » (Psaume 32,8)


« Si vous avez de la bonne volonté, et si vous êtes dociles, vous mangerez les meilleures productions du pays. » (Esaïe 1,19)


« L'Éternel est mon Berger, je ne manquerai de rien. » (Psaume 23,1)


« Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins conformément à Sa richesse, avec gloire, en Jésus-Christ. » (Philippiens 4,19)


Enfin, que ceux qui ont un emploi stable ou une ou plusieurs entreprises n’oublient pas de FAIRE DU TOUT PUISSANT LEUR OR, LEUR ARGENT, LEUR RICHESSE comme le préconise le texte de ce jour (Job 22,25). S’ils sont leur propre patron, qu’ils aiment Dieu et non l’argent, qu’ils gèrent leurs affaires avec honnêteté, qu’ils valorisent leurs employés et ne retiennent jamais leur dû, qu’ils traitent leurs fournisseurs et leurs clients avec respect, qu’ils donnent une part conséquente de leur argent pour faire avancer l’œuvre de Dieu.


DANS NOTRE PAYS

Il est plus facile de servir Dieu dans un pays qui connaît la paix et la prospérité et où il est permis de parler de Lui librement. Que ceux qui vivent dans de telles conditions soient reconnaissants envers le Seigneur. Qu’ils intercèdent aussi pour les chrétiens qui sont persécutés, pour les pays qui s’engouffrent chaque jour un peu plus dans la dette et où beaucoup n’ont pas de quoi manger, se vêtir, se soigner ni un toit pour dormir. Qu’ils crient à Dieu pour les pays en guerre. Vivons nous-mêmes selon les standards élevés de Dieu. Ensuite, prions pour les pauvres, les opprimés, les malades ; aidons-les dans la mesure de nos moyens. Prions aussi pour les autorités (exécutives, législatives, judiciaires) de chaque pays et pour ceux qui détiennent le pouvoir économique, afin que Dieu leur donne un cœur de serviteurs et de bons gestionnaires et que les décisions prises par ces autorités soient favorables au peuple.


« Recherchez le bien-être de la ville où je vous ai exilés et intercédez auprès de l’Éternel en sa faveur, parce que votre propre bien-être est lié au sien. » (Jérémie 29,7)


« Si Mon peuple, celui qui porte Mon nom, s’humilie, prie, et Me cherche, et s’il renonce à ses mauvaises voies, Je l’écouterai du haut du ciel, Je lui pardonnerai son péché et Je guérirai son pays. » (2 Chroniques 7,14)


« Heureuse la nation dont l’Éternel est Dieu, et le peuple qu’Il a choisi pour qu’il Lui appartienne. » (Psaume 33,12)


« J’encourage donc avant tout à faire des demandes, des prières, des supplications, des prières de reconnaissance pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui exercent l’autorité, afin que nous puissions mener une vie paisible et tranquille, en toute piété et en tout respect. Voilà ce qui est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur, Lui qui désire que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. » (1 Timothée 2,1-4)

Excellente année 2017 à tous !

Lorsque vous aurez fait tous les changements nécessaires, que Dieu - vous renouvelle dans votre marche avec Lui, et fasse chaque jour croître Christ en vous, - vous aide à prendre soin de votre famille et à pardonner ou à demander pardon à certains membres s’il y a eu des incompréhensions ou de graves offenses, - bénisse tout ce que vous allez entreprendre avec l’intelligence, les dons et les moyens financiers que vous avez déjà, - protège les plus faibles et accorde le salut, la paix et la prospérité à votre pays.

QU’A TOUTES VOS BONNES RÉSOLUTIONS RÉPONDE LE SUCCÈS.

En Christ -- Jesusdove