LOGO (2).jpg

Au sujet de la rupture du jeûne - Invocation de rupture avec le cheikh Rajab Dib

Jeûner en arabe signifie "s'abstenir", "se retenir de..."


L' iftar (إفطار) est le repas qui est pris chaque soir, au coucher du soleil, pendant le jeûne du mois de ramadan.


Le sahur (سَحُورٌ), aussi appelé suhur est le repas pris le matin, avant le lever du soleil.

La pratique du suhur est considérée comme surérogatoire dans l'islam, c'est-à-dire que le musulman n'est pas tenu de le faire. Elle reste néanmoins souhaitable car recommandée par le prophète.


Dans cette vidéo, Shaykh Rajab Dib – Qu’Allah le préserve – nous enseigne une invocation que le Prophète – Paix et Bénédiction d’Allah sur lui – nous a invité à dire au moment de la rupture du jeûne.




Ci-dessous la transcription de l'invocation dont il est fait allusion dans la vidéo.


Quelques hadiths et recommandations au sujet de la rupture du jeûne



1- Hâter la rupture du jeune


On ne cesse d'être dans la bonne voie tant qu'on s'empresse de rompre le Jeûne. (Recueils de Boukhari et Mouslim)


Le prophète a dit : Mon peuple se portera bien tant qu'il hâte la rupture du jeûne et retarde le repas de fin de nuit. (Recueil d'Ahmed)


Ou encore :


D'après Abou Ishaq, 'Amr Ibn Maymoun (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit: « Les compagnons de Muhammad (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) étaient les gens les plus rapides pour rompre le jeûne et ceux qui retardaient le plus le sahour ». (Rapporté par Abder Razaq dans son Mousanaf n°7591 et authentifié par Al Hafith Ibn Hajar dans Fath Al Bari 4/199 et par l'imam Nawawi dans Al Majmou 6/362)


2- Rompre le jeûne avant de faire la prière de magreb


D'après Anas Ibn Malik (qu'Allah l'agrée), je n'ai jamais vu le prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) prier le maghreb avant d'avoir rompu son jeûne ne serait-ce qu'en buvant une gorgée d'eau ». (Rapporté par Ibn Hibban dans son Sahih n°3504 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1076)


3- Rompre le jeûne avec des dattes ou de l'eau :


D'après Anas Ibn Malik (qu'Allah l'agrée), le prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) rompait son jeûne avant de prier (*) en mangeant des dattes fraîches, si ce n'était pas avec des dattes fraîches alors avec des dattes sèches et si ce n'était pas avec des dattes sèches alors avec quelques gorgées d'eau. (Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°2356 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud) (*) C'est à dire avant de faire la prière du maghreb.


Pour plus de vidéo du Cheikh Rajab Dib, n'hésitez pas à visiter cette page Facebook :

https://www.facebook.com/Fadhilat-le-Cheikh-et-Docteur-Rajab-Dib-181464508694240/


Qu'Allah agrée notre jeûne et nos actes de dévotion. Amin