LOGO (2).jpg

[Débat] Grand remplacement : l'impensé d'une invasion islamique ou l'égrégore politique de la peur


Débat du 30 novembre 2021 avec François Héran, Professeur au Collège de France ; Catherine Wihtol de Wenden, Directrice de recherches au CNRS et Ghaleb Bencheikh, Président de la Fondation de l'Islam de France.

La peur de l'envahissement du monde notamment par la fécondité est une peur qui n'est pas nouvelles puisqu'elle existe depuis au moins un siècle comme le rappelle ici Catherine Wihtol.


Cette peur revenant dans le champ du débat public en France et en Europe de façon générale, les théoriciens nationalistes s'en emparent et de façon simpliste et agitent le drapeau du déclin de la civilisation.


Dans le cadre de ce débat des experts abordent cette question si complexe et réfléchissent en profondeur sur cette problématique et notamment le débat civilisationnelle qu'engendre cette thèse : le grand remplacement fantasme ou réalité ?

L'une des « armes » utilisée par ces théoriciens de la peur est l'évolution démographique. C'est ainsi que dans notre monde mondialisé, François Héran nous rappelle ici les 3 composantes de la théorie du grand remplacement :

- L'aspect numérique : l'idée qui se présente comme une constat qu'il y a des substitutions de populations liées à phénomènes démographiques, ainsi que le nombre de ces personnes et la surfécondité de ces personnes.

- Le fait d'affirmer que ce remplacement est un remplacement de civilisation avec en fond l'idée que l'islam va remplacer la civilisation judéo chrétienne.

- L'idée que tout cela serait voulu, qu'il y aurait un complot ourdi par les élites mondialisées, des institutions et des organisations internationales telles que l'ONU, l'Union Européenne et l'OCDE.


Pour soutenir leur thèses les théoriciens du grand remplacement se base sur un rapport de l'ONU datant de mars 2000 qui est composé de projections démographiques notamment autour du processus de vieillissement de la population que connaît l'Europe, cependant, le vieillissement de la population est présente dans tous les pays du monde.


Par ailleurs François Héran nous rappelle ici que selon les démographes les 3 principales causes de l'évolution démographique du monde sont :

- Le baby boom et l'augmentation du taux de natalité (soit 200 000 naissance de plus par an sur 30 ans)

- L'immigration

- L'augmentation de l'espérance de vie


Une autre théorie qui a émergée en Suisse notamment concernant la variable environnementale est de de dire que pour préserver l'environnement il faudrait arrêter l'immigration puisque les gens en trop sont les immigrés.


Dans tout ce tumulte, il est important de rappeler que nous serons tous remplacé par nos enfants.


Débat riche et instructif pour être armé intellectuellement face au débat nauséabond actuel sur la théorie du grand remplacement.


Grand remplacement : l'impensé d'une invasion islamique - YouTube

Durée de la vidéo : 2 h 02 mn