LOGO (2).jpg

Kharaqânî : Sur les biens de la vie ici-bas..





Kharaqânî disait qu’au jour du Jugement, Dieu lui demanderait :

– Ô Abdul Hassan! qu’as tu emporté de ton existence terrestre ?


Kharaqânî indiqua qu’il répondrait :

– Rien Seigneur, rien. Toute ma vie passée, Tu m’as confié un chien méchant : mon égo. J’ai dû veiller en permanence à ce qu’il ne nuise ni aux autres, ni à moi. Tu m’as placé dans une cabane crasseuse : mon âme. J’ai épuisé mon temps à chercher à la nettoyer. J’ai échoué. Qu’aurais-je pu emporter ?