LOGO (2).jpg

[Poème] Said CHOURAR : Le Bien et le Mal




Le Bien c’est le mendiant qu’on nourrit

C’est un pauvre orphelin qu’on caresse

Le Bien, c’est un visage saint qui sourit

C’est une fleur offerte avec tendresse


Le Mal, c’est dans le pouvoir qui pourrit

C’est dans la dure loi qui nous oppresse

Le Mal, c’est bien l’homme qui dépérit

C’est ce couteau si aiguisé qui blesse


Le Bien, c’est le poète créant des vers

C’est l’amant tout fou de sa dulcinée

Le Bien, c’est le bon travail de la terre

Ce sont les arts et les choses raffinées


Le Mal, c’est un bourreau qui torture

C’est un vil geôlier fermant les cages

Le Mal, c’est le règne de gens obscurs

C’est aussi la dure famine qui ravage


Le Bien, c’est l’amour faisant l’espoir

C’est la science qui éclaire les âmes

Le Bien, il faut vraiment bien y croire

Que c’est lui qui anime notre flamme


Said CHOURAR



Source : Le Bien et le Mal - Said CHOURAR - Vos poèmes - Poésie française - Tous les poèmes - Tous les poètes (webnet.fr)

11 vues