LOGO (2).jpg

Quelques invocations à réciter durant le mois de Ramadan



Le Ramadan est le mois des invocations, du repentir, de la Miséricorde et du pardon. Si tout au long de notre vie il est important de faire des invocations et de se rappeler, pendant ce mois bénis, nous sommes invités tout particulièrement à les multiplier jour et nuit et à nous enrichir spirituellement.


Que dit la tradition au sujet des invocations en périodes de jeûne ?


D'après Anas Ibn Malik (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit:


« Il y a trois invocations qui ne sont pas repoussées (1) : l'invocation du père (2), l'invocation du jeûneur (3) et l'invocation du voyageur (4). »


Rapporté par Al Bayhaqi dans Al Sounan Al Koubra n°6392 et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1797


(1) C'est à dire qu'elles sont exaucées.


(2) C'est à dire l'invocation des parents en faveur des enfants. Ici c'est le père qui a été cité mais ceci sous-entend que l'invocation de la mère l'est également car son invocation est encore plus en droit d'être exaucée. (Fayd Al Qadir, hadith n°3454 et 3456)


(3) L'imam Nawawi (mort en 676 du calendrier hégirien) a dit : « Il est recommandé au jeûneur, durant son jeûne, d'invoquer pour les choses importantes de sa vie dans l'au-delà et de sa vie d'ici-bas pour lui et pour les gens qu'il aime parmi les musulmans comme le montre le hadith. L'invocation du jeûneur est recommandée du début de la journée jusqu'à la fin car dans tout ce laps de temps il est appelé -jeûneur- ». (Al Majmou' Charh Al Mouhadhab vol 6 p 422)


(4) C'est à dire jusqu'à ce qu'il retourne chez lui. (Fayd Al Qadir, hadith n°3456)


L'imam Ibn Rajab (mort en 795 du calendrier hégirien) a dit : « L'invocation du jeûneur est exaucée durant le jeûne et au moment de la rupture du jeûne ». (Lataif Al Ma'arif p 378)


D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il y a trois personne dont l'invocation n'est pas repoussée : le gouverneur juste, le jeûneur lorsqu'il rompt son jeûne et l'invocation de la personne qui subit une injustice. »


Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2526 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi


D'après Nafi', 'Abdallah Ibn 'Omar (qu'Allah les agrée lui et son père) a dit : « À l'époque on disait : Il y a certes une invocation exaucée pour chaque croyant au moment où il rompt son jeûne, soit on lui avance dans la vie d'ici-bas soit on lui prépare pour sa vie de l'au-delà. »


'Abdallah Ibn 'Omar (qu'Allah les agrée lui et son père) disait lorsqu'il rompait le jeûne : « Ô Toi qui est très large dans Ton pardon ! Pardonne moi. »


Rapporté par Al Bayhaqi dans Chou'ab Al Iman n°3620 avec une chaîne de transmission authentique

Quelques invocations à apprendre et/ou à reciter durant le mois de Ramadan



1 – Lors de l’apparition du croissant de lune (Al-hilâl)


الله أَكْـبَر اللّهُمَّ أَهِلَّـهُ عَلَيْـنا بِالأمْـنِ وَالإيمـان والسَّلامَـةِ والإسْلام، وَالتَّـوْفيـقِ لِما تُحِـبُّ رَبَّنـا وَتَـرْضـى رَبُّنـا

وَرَبُّكَ الله

Allahu Akbar, Allahumma ahillu ’aleynâ bî-l-amni wâ-l-Îmân, wâ-s-salâmati wâ-l-Islâm wa-t-Tawfîq limâ tuh ibbu Rabbana wa tarDa Rabbunâ wa Rabbuka-l-lah


« Allah est le Plus Grand ! Ô Seigneur ! Apporte-nous avec cette nouvelle lune la sécurité et la foi, le salut et l’Islam ainsi que la réussite dans tout ce que Tu aimes et que Tu agrées. Notre Seigneur et ton Seigneur est Allah. »


2 – Lors de la rupture du jeûne (Al-Iftar)


اللهم لك صمت وعلى رزقك افطرت وبك آمنت وعليك توكلت

Allâhoumma laka Soumtou, wa ’alâ rizqika aftartou, wa bika âmanntou, wa ’alayka tawakaltou.


« Seigneur ! C’est pour Toi que j’ai jeûné, et grâce à ta subsistance que j’ai rompu mon jeûne. Je crois en Toi, et je place ma confiance en Toi. »


Ou encore :


ﺫَﻫَﺐَ اﻟﻈَّﻤَﺄُ ﻭَاﺑْﺘَﻠَّﺖِ اﻟْﻌُﺮُﻭﻕُ، ﻭَﺛَﺒَﺖَ اﻷَﺟْﺮُ ﺇِﻥْ ﺷَﺎءَ اﻟﻠَّﻪ

Thahabadh-dhama’u wabtallatil-’urooqu, wa thabatal-’ajru ’inshaa’Allaah.


« La soif est dissipée, les veines sont abreuvées et la récompense est assurée si Allah le veut. »


3 – Lors de la Nuit du Destin (Laylatul-Qadr)


اللَّهُمَّ إِنَّكَ عَفُوٌّ تُحِبُّ الْعَفْوَ فَاعْفُ عَنِّي

Allahumma innaka ’Afuwwun tuhibbu-l-’afwa, fâ’fu ’annî


« Ô Allah Tu es Pardonneur, Tu aimes pardonner, alors pardonne-moi. »


4 – Le jour de l’Aïd en se dirigeant vers le lieu de prière


Allahu akbar, Allahu akbar, lâ ilaha illa Allah, wâ-l-ahu akbar, Allahu akbar wa lillahi-l-hamd


« Allah est grand, Allah est grand, il n’y a de divinité qu’Allah, et Allah est grand, Allah est grand et à Lui sont les louanges. »


6 – Se souhaiter une joyeuse fête le jour de l’Aïd


تقبل الله منا ومنكم

Taqabala-l-lahu minâ wa minkum


« Qu’Allah agrée les nôtres (bonnes actions et jeûne) et les vôtres. »