LOGO (2).jpg

Mystikal Dem Dikk : Orgueil




Minuscule comme la vanité

Il ne cesse de se vanter

Si nos yeux sont des fenêtres sur le monde

Les siens sombres orbites,

Sur son visage éventré

Ne laissent rien passer..

Ni amour ni compassion,

Ni joie ni peine,

Seulement de la répulsion

Pour celles et ceux que son ego démesuré ne saurait tolérer.

Si la bouche est une porte ouverte sur l'Autre,

La sienne tel un cachot est la prison de ses émotions.

Toujours fier de lui, d'humeur noire

Et d'un tempérament aussi froid qu'un hivers sans soleil


Sa seule exaltation, son seul plaisir est dans le rabaissement d'autrui.

Cœur d'acier parmi les vivants

Il erre tel un oiseau de malheur ayant perdu la raison

Et si comme nous l'enseigne l'ecclésiaste tout n'est que vanité

Ce dernier comble le vide de son existence par son orgueil démesuré.

Prends garde, car la destiné de chacun est la maison de tout le monde [le cimetière]..

Et si comme le soutiennent certains Satan était un ange,

N'oublie pas qu'il ne fut pas moins damné par péché d'orgueil.


Mystikal Dem Dikk

Mots-clés :