LOGO (2).jpg

[Coran] Apprendre la sourate 75, Al Qiyâma - Sourate de la Résurrection et commentaire




Au nom de Dieu, Le Tout Rayonnant d'Amour, Le Très Rayonnant d'Amour


Sourate 75 - Al Qiyama, récitation par Mishary Al Afasy (arabe/anglais) https://www.youtube.com/watch?v=6evCVJmerJs

Durée : 3 mn 40


Sourate - Al Qiyâma


Composée de 40 versets, la sourate Al Qiyâma est descendue à la Mecque, tout juste après la sourate 101, Al Qariyah (Le Fracas). La sourate Al Qiyâma occupe la 31ème place dans l’ordre chronologique des révélations.

[1] Non ! J’en jure par le Jour de la Résurrection !


[2] Non ! J’en jure par l’âme toujours prompte à se faire des reproches !


[3] L’homme s’imagine-t-il que Nous ne pourrons jamais regrouper ses ossements ?


[4] Erreur ! Car Nous avons le pouvoir de remettre en place même ses phalanges !


[5] Mais l’homme voudrait plutôt continuer à vivre dans le libertinage


[6] et à demander : « À quand donc le Jour de la Résurrection ? »


[7] Quand le regard sera hébété,


[8] quand la Lune sera éclipsée,


[9] quand le Soleil et la Lune seront réunis,


[10] ce jour-là, l’homme s’écriera : « Où fuir ? »,


[11] sans pouvoir trouver de refuge,


[12] car c’est vers ton Seigneur, ce jour-là, que tout fera retour.

[13] Et, ce jour-là, l’homme sera mis en face de toutes ses œuvres, du début jusqu’à la fin.


[14] Bien plus, l’homme se constituera en témoin oculaire déposant contre lui-même,


[15] quelles que soient les excuses qu’il pourra par la suite présenter.


[16] N’essaie pas, Prophète, de répéter sur-le-champ tout verset qui t’est révélé dans ton impatience de le retenir !


[17] C’est à Nous qu’il appartient de te l’apprendre et de t’en faciliter la lecture.


[18] Au fur et à mesure que Nous l’énoncerons, suis-en la récitation


[19] et ce sera à Nous, ensuite, de t’en éclairer le sens !

[20] Ah non ! Vous aimez plutôt la vie fugitive


[21] et négligez la vie future !


[22] Ce jour-là, il y aura des visages qui brilleront d’un vif éclat


[23] et qui seront tout absorbés dans la contemplation de leur Seigneur,


[24] et des visages tout crispés


[25] et tourmentés par les horribles tourments qu’ils devront subir.


[26] Qu’on y pense ! Lorsque le souffle de vie parviendra aux clavicules ;


[27] lorsque l’on réclamera partout un remède ;


[28] lorsque l’agonisant sentira que sa fin est arrivée, [29] et que ses jambes se crisperont l’une sur l’autre,


[30] c’est vers ton Seigneur, ce jour-là, qu’on le conduira,


[31] alors qu’il n’a ni cru ni prié ; [32] mais a traité la Révélation de mensonge et s’en est détourné,


[33] pour s’en aller vers les siens en se dandinant avec fierté.


[34] » Malheur à toi ! Malheur ! »


[35] Et encore une fois : « Malheur à toi ! Malheur ! »

[36] L’homme croit-il qu’il sera laissé à l’abandon ? [37] N’a-t-il pas été une goutte de sperme éjaculée,


[38] puis un caillot de sang auquel Dieu prêta vie, et qu’Il forma avec harmonie,


[39] pour en tirer ensuite les deux éléments d’un couple, l’homme et la femme ?


[40] Alors ? Est-ce qu’un tel Dieu n’aurait pas le pouvoir de ressusciter les morts ?


Source : Nouvelle traduction du sens de ses versets de Mohammed CHIADMI. Version online : 1.0 (12/2016)

Comité de lecture et de validation : Shaykh Yusuf IBRAM, Shaykh Mohammed MINTA, Pr. Tariq RAMADAN, Shaykh Zakaria SEDDIKI. Rédaction-Révision : Siham ANDALOUCI, Huë Trinh Hawwa BÂ, Zakaria MAKRI. Correction : Malika DIF, Yusuf IBRAM, Djamila KAABÊCHE.


 

Commentaire d'Ibn ‘Ajîba sur le début de la sourate 75


De l’âme à l’esprit


Dieu jure conjointement par l’âme repentante et par le jour du jugement du fait que les deux ont en partage un statut éminent. De fait, l’âme repentante est plus éminente aux yeux de Dieu, parce qu’elle blâme l’individu pour ses méfaits, puis elle lui inspire la bienfaisance et les sciences de divine essence. Elle est à son terme apaisée par la contemplation du Vrai libre d’intermédiaire. Mieux, c’est de Dieu qu’elle induit tout le reste, car elle ne voit que Lui. Elle revient alors à son origine et renvoie les choses à leur source première, c’est-à-dire l’éternité. Si bien que le contingent se dissipe à ses yeux au profit du seul Immuable, Lequel ne cessa jamais d’être Immuable. Les âmes sont ainsi au nombre de quatre : L’âme instigatrice du mal, l’âme repentante, l’âme inspirée et l’âme apaisée. Mais elles ne sont en réalité qu’une seule et même âme qui transite d’un état à l’autre, selon qu’elle se revêt ou se dévêt, s’élève ou s’abaisse. Son origine n’est autre que l’esprit. Mais du fait de son assombrissement, elle est appelée tantôt âme instigatrice du mal, tantôt âme repentante, âme inspirée ou âme apaisée.


Tafsîr Ibn ‘Ajîba (sourate Al Qiyâma)


 

Apprendre la sourate 75



Ci-dessous une récitation pédagogique de la sourate 75 pour nous aider à l'apprendre en arabe !


Vidéo suivie du texte en phonétique.


https://www.youtube.com/watch?v=dnfsZDtLmZE

Durée: 7 mn 10



Phonétique de la sourate 75



Bismillallahi rahmani rahim


1. Lâ ouqsimou biyawmil qiyâmah


2. Walâ ouqsimou bin nafsil lawwâmah


3. Ayahsaboul insânou allan najma’a ‘i dhâmah


4. Balâ qâdirîna ‘alâ an nusawwiya banânah


5. Bal yourîdoul insanou liyafjoura amâmah


6. Yas-alou ayyâna yawmoul qiyâmah


7. Fa-idhâ bariqal baçar


8. Wa khassafal qamar


9. Wa jumi’al ch-chamsou wal qamar


10. Yaqoûloul insanou yawma idhin aynal mafar


11. Kallâ lâ wazar


12. Ilâ rabbika yawma-idhinil moustaqar


13. Younabbaoul insânou yawma idhim bimâ qaddama wa akhkhar


14. Balil insânou alâ nafsihî baçîrah


15. Walaw alqâ ma'â dhîrah


16. Lâ tou harrik bihî lisânaka lita’ jala bih


17. Inna ‘alaynâ jam ’ahou waqour-ânah


18. Fa idhâ qara'nâhou fat tabi’ qour-ânah


19. Thoummâ inna ‘alaynâ bayânah


20. Kallâ bal touhibboûnal ’âjilah


21. Wa tadharoûnal akhirah


22. Woudjoûhouy yawma idhin-nâdirah


23. Ilâ rabbihâ nâdhirah


24. Wa woujoûhouy yawma ithim bâsirah


25. Tadhounnou ay youf ’ala bihâ fâqirah


26. Kallâ idhâ balaghatit-taraqiy


27. Waqîla man ; R- râq


28. Wa dhanna annahoul firâq


29. Wal taffatis-sâqou bis-sâq


30. Ilâ rabbika yawma idhinil masâq


31. Falâ çaddaqa wala çallâ


32. Walâkin kadh-dhaba wata wallâ


33. Thoumma dhahaba ilâ ahlihî yata mattâ


34. Awlâ laka fa awla


35. Thoumma awlâ laka fa awla


36. Ayahsaboul insânou ay yout raka soudâ


37. Alam yakou nout fatanm-min maniyyiy youmnâ


38. Thumma kâna ‘alaqatan fakhalaqa fasawwâ


39. Faja’ala minhou-z-zawjayni dh-dhakara wal ounthâ


40. Alaysa dhâlika biqâdirin ‘alâ ay youhyiyal mawtâ



Sadaqal lahou-l adhim - Dieu l'immense dit vrai